Mots-clé : ergodox

1 – QMK firmware – clavier AZERTY – Update

Pour tous ceux qui veulent le récupérer et le compiler, cela se passe par .

Attention ce qui suit est une explication du temps que j’ai perdu, mais j’essaie de rester honnête : il y a deux gros « firmwares » que l’on peut mettre dans les claviers de geek : le firmware QMK et le firmware kiibohd. Les deux personnes qui bossent dessus sont hyper fortes et connaissent les claviers et les drivers sur le bout des doigts. De mon point de vue je ne conseille que le premier (dont j’ai mis les sources en téléchargement juste au dessus), car le kiibohd n’est que sources de problèmes.

Celui qui a fait de grosses sources, travaillé énormément dessus et qui a le plus de connaissances est Jacob Alexander (alias haata), et vous trouverez toutes ses sources ici. Seul gros problème : même s’il est plein de bonne volonté, son code est difficilement lisible et le comportement même du clavier est totalement incohérent par rapport à ce que je recherchais. Je ne conseille pas du tout de récupérer et d’utiliser ce code pour ces raisons :

  • si vous voulez afficher une image totalement différente sur votre LCD par rapport à la couche, c’est impossible : il affiche uniquement un chiffre par rapport à la couche en cours (et si on vient d’une couche à une autre, par exemple de la 3 à la 2, alors vous verrez 2 chiffres)
  • si vous voulez facilement programmer des macros, vous allez galérer à mort, je n’y suis pas arrivé
  • si vous voulez compiler facilement sous Windows, c’est la même chose, et la seule réponse c’est : utilisez une machine virtuelle Linux et compilez là. Super !

Bref, que des points bloquants, même si un seul était résolu, les autres m’empêcheraient de faire ce que je veux avec mon Infinity Ergodox, donc : go for QMK !.

Infinity ergodox

Après avoir acheté deux fois l’Infinity Ergodox (oui le premier avait des défaut de LED, celle de droite était défectueuse… je l’ai gardé car je ne l’aurais jamais revu si je l’avais renvoyé), j’ai récupéré toutes les sources et j’ai tout fait pour les recompiler.

Bref, il fonctionne :


Infinity Ergodox


Infinity Ergodox


Infinity Ergodox

Je mets en disponibilité mes sources pour la configuration complète d’un clavier AZERTY tel que je l’ai expliqué dans la page de configuration du clavier, avec quelques modifications qui me conviennent mieux..

Ergofip : il est sur le point de sortir !

Ergofip - international  ergonomic mechanical hightech customizable keyboard
Ergofip – international ergonomic mechanical hightech customizable keyboard

Après avoir…
– passé le site en https, https://www.ergofip.com,
– travaillé jour et nuit sur les photos
– travaillé plusieurs week ends sur le tournage

il est sur le point de sortir !

Ergofip - international  ergonomic mechanical hightech customizable keyboard
Ergofip – international ergonomic mechanical hightech customizable keyboard

Clavier mécanique, entièrement configurable, international et LEDs RGBs.

Merci à mes étudiants qui ont accepté ces photos :

Licence Pro / IUT Aix en Provence :

Ergofip - etudiants LP/IUT 2016-2017
Ergofip – etudiants LP/IUT 2016-2017

Et Ecole d’ingénieur ISEN Toulon :

Ergofip - etudiants ISEN 2016-2017
Ergofip – etudiants ISEN 2016-2017

7 – WASD keyboard customisation

J’ai reçu ce matin même les touches spéciales qui me permettent de différencier les éléments, qui à mon sens, posent le plus de problème. C’est pas du fun ni de l’esthétique, c’est le pur côté pratique.

Image du sachet avec les touches

Impression à chaud agréable : elles sont extrêmement marquées, donc on les sent bien.
Autre impression désagréable : elles sont extrêmement marquées, donc on les sent bien.
Rire. Enfin sourire. Enfin… bon.

J’ai commandé des touches de couleurs différentes afin de savoir s’il y avait vraiment des couleurs que j’aimais bien. Bof finalement, ça brûle les yeux, c’est tout. Sauf si vous avez acheté une Baleno. Dans ce cas, peut être que vous aimerez les couleurs. Enfin je me comprends.
Touches à plat

De plus j’ai commandé les touches avec toutes les inclinaisons possible, volontairement :
Touches à plat 2
Touches à plat 3
Le problème majeur, c’est que toutes les touches sont un peu plus grandes que celles de l’Ergodox. Ce qu’il y a de sûr, c’est que le problème vient de l’Ergodox lui même, parce que j’ai comparé avec mon DAS, et toutes les touches du DAS sont plus grandes. Donc la faute à l’Ergodox.

Ce qu’il y a de sûr et de très efficace, c’est que les touches sur lesquelles j’avais le plus de mal à me positionner, le problème semble grandement diminué. Il n’est pas entièrement résolu, mais le problème restant est dû à ce qu’il y a entre la chaise et le clavier, plus au clavier lui même.

Touches à plat 3

Voici les touches une fois posées :
Image vue de gauche

Et de plus près :

Image de côté
Image de côté
Image de côté
Image de côté
Image de côté
Image de côté
Image

Ce qui me manque très clairement c’est la touche entrée bien distincte des autres touches au dessus et en dessous.

Après, une gravure est ce qu’elle est, donc une touche gravée est aussi ce qu’elle est, à savoir que c’est nettement moins agréable qu’une touche « lisse ». Normal. Mais je reconnais que c’est diablement efficace.

Image finale

5 – Le silence

Voici la dernière étape de ma recherche concernant le silence. J’ai retrouvé des vis qui servent à soutenir des disques dur, et à amortir leur bruit via un petit morceau en plastique :

Vis amortissantes pour disque dur

J’ai donc pris le petit morceau qui sert à amortir, et j’y ai adjoint un oring rouge :

Vis amortissantes pour disque dur

Vis amortissantes pour disque dur

Ensuite, j’ai fait ma petite « tour » ainsi :

Vis amortissantes pour disque dur

Et je l’ai mise sous le clavier, ainsi :

Vis amortissantes pour disque dur

J’ai fait la même chose pour les 4 coins les plus extrêmes du clavier. Je vous montre les deux de devant :

Vis amortissantes pour disque dur

Ce qui fait que maintenant, dès que je frappe, le son est totalement amorti, et ne suit pas sur le support sur lequel est posé l’Ergodox.

Configuré ainsi, mon clavier est à la fois l’un des plus silencieux que je connaisse, mais aussi un des plus agréables à utiliser. Il ne me reste plus qu’à terminer ma configuration, jour après jour, pour savoir là où sont les touches qui me manquent le plus et les mettre directement en relation là où ma main a envie de taper. Bien sûr, après plus de 15 ans de pratique quotidienne d’un clavier AZERTY, je ne veux pas passer du temps à tout réapprendre, donc je l’ai laissé pour l’instant tel quel, mais j’ai défini pas mal d’autres raccourcis claviers et maintenant, je commence à aller presque aussi vite qu’avec mon autre clavier quand je tape en français. Pour le reste, et surtout pour le développement, qui nécessite beaucoup de mouvements de curseurs, de copier coller, etc, c’est tout de même beaucoup plus difficile de m’adapter, même si je gagne énormément de temps sur toutes les touches bien énervantes à avoir telles que toutes les touches avec ALTGR. Là je gagne un temps énorme. Mais j’en dis plus dans la prochaine page consacrée à l’ergodox, sur ma configuration AZERTY.

2 – Les O-ring

Si votre clavier a des touches mécaniques, il risque fort de vous gêner par son bruit. Une solution très efficace est de commander des Oring. Ce sont des petits anneaux qui se mettent dans chaque touche et qui amortissent le choc, voire pour les Oring bleus, qui empêchent les touches d’aller au bout de leur course, coupant totalement le bruit de choc.

Oring bleus et rouges

Attention, forcément, les touches ne se comporteront plus exactement comme avant, et cela peut déstabiliser des gens. Certains peuvent même préférer le bruit et garder les sensation « clicky » des touches.

Personnellement, j’ai des oring rouges, et donc il n’y a aucun clic : les pressions sont linéaires donc peu importe la distance de pression. J’ai ainsi mis des Oring bleus et franchement, je n’ai jamais eu un clavier aussi agréable au toucher et aussi silencieux. Pourvu que ça dure !

3 – Configuration AZERTY et conversion

Voici la table qui vous manquera certainement le plus lorsque vous voudrez utiliser le configurateur Web qu’on met à disposition sur massdrop ici :

Attention : vous ne voyez qu’une partie des images pour qu’elles puissent s’afficher correctement dans mon blog, mais si vous cliquez dessus vous en verrez beaucoup plus !
Cliquez sur l’image et elle va s’ouvrir dans une autre fenêtre en grand.

Donc j’ai passé deux soirées complètes à faire ce qui va suivre, comme d’habitude, en espérant que cela serve à d’autres personnes qu’à moi :

Il y a 4 images, avec deux colonnes par image : la colonne de gauche c’est ce qu’il y a d’affiché sur massdrop, et la colonne de droite, c’est ce qui s’affichera réellement sur Windows (je n’ai pas testé sur Linux encore).

Exemple concret : vous voulez mettre la lettre « m ». Vous regardez dans la colonne de droite de chaque image et là vous trouverez le « m » tout en bas dans la première image. Cliquez sur l’image et elle va s’ouvrir dans une autre fenêtre en grand. Tout en bas, sur la fameuse ligne du « m » vous lirez ce menu : « Punctuation KEY_Comma_LessThan ». Donc dans le configurateur, il vous suffira de cliquer avec le bouton droit de la souris, et de choisir le menu « Punctuation KEY_Comma_LessThan ». Bien sûr ce qui va s’afficher sur le configurateur sera ce qu’il y a dans la colonne de gauche, donc le « ;: » mais on s’en moque, le plus important c’est que ce qui sera affiché sera sur la colonne de droite, donc « m ».

J’ai passé un temps énorme à faire ces fichiers de correspondance « propres », j’espère qu’il serviront et si c’est le cas, n’hésitez pas à me remercier en laissant un message !

Page 1 Page 2 Page 3 Page 4

1 – Réception et montage

Lorsque j’ai reçu le colis, j’ai pris quelques photos afin de vous montrer ce que cela donne :

Dépaquetage de l'Ergodox - étape 1
Dépaquetage de l'Ergodox - étape 2
Dépaquetage de l'Ergodox - étape 3
Dépaquetage de l'Ergodox - étape 4
Dépaquetage de l'Ergodox - étape 5

Pour la note, j’ai acheté aussi l’outil qui aide à retirer les touches, et je vous conseille vivement de l’acheter, parce que le petit truc qui est fourni avec n’est pas très efficace, j’ai eu du nez pour le coup : l’outil est juste en haut sur l’image :

Dépaquetage de l'Ergodox - étape 6