Mots-clé : inès – ma fille

Merci Inès !

Ce matin, petit déjeûner tranquille à la maison : Inès, Sandrine et moi.

Discussion tranquille avec Sandrine, et je dis :

– Il faudra nettoyer le plafond de la salle de bain le plus tôt possible ;

Sandrine répond :

– Oui, après le petit.

Je réponds immédiatement :

– Non pas après le petit, au contraire, avant.

Et s’ensuit une discussion où finalement, Sandrine me dit qu’elle a dit « après la chambre du petit ». Je soutiens mordicus que « non, elle a dit après le petit ». Mais non, mais non c’est pas possible, Olivier, tu rêve ! Tu entends des voix etc.etc. bref comme on ne peut rien prouver… et là Inès regarde Sandrine et sort :

– Mais si maman tu as dit « après le petit », tu n’as pas dit « après la chambre du petit », moi j’avais compris comme papa !

\o/

Merci ma fille je t’aime ! Tu veux une glace ? Un bonbon ? Tu veux quoi ? Je t’offre tout !

Inès est malade

Bah comme tout le monde ces temps-ci, elle est malade. Il est 6h00 du matin elle n’a fait que tousser toute la nuit, non stop, c’est la première fois que ça arrive.

Je suis persuadé qu’elle a juste un gros rhume bien « dur » qui lui chatouille le fond de la gorge, et qu’avec un peu de Fluimucyl ou autre petite chose de ce genre, ça pourrait passer. Sandrine est persuadée qu’il lui faut des corticoïdes ultra forts pour qu’elle arrête de tousser. Elle croit qu’Inès a une trachéite très forte et que sans un traitement destiné à un taureau ça ne passera pas !

Qui vivra verra !

Inès : je ne suis plus son choucou !

Hier soir, comme tous les soirs, je taquine ma fille en disant : « C’est qui la plus belle ? C’est moi ! », ce à quoi elle répond systématiquement : « Non ! Toi tu es un garçon ! C’est toi le plus beau et c’est moi la plus belle ! ».
Hier soir, je pose la question :
– « C’est qui la plus belle ? C’est moi !, dis-je.
– Non ! Toi tu es un garçon ! Et pis d’ailleurs c’est pas toi le plus beau ».
Surpris, je la regarde :
– « Ah bon alors c’est qui ?
– C’est Matthieu le voisin. Pas le Matthieu de chez Murielle, lui, il est pas gentil, mais Matthieu le voisin. Lui il parle toujours bien et il me tape jamais. Il est gentil ».

Bon bah voilà. Elle a pas encore trois ans que je suis déjà plus que du passé (rire) !

Photos de neige à Aix en provence / Vitrolles / Cabriès

Voilà les photos prises lorsqu’il a neigé (autant pour la première fois depuis une bonne trentaine d’années) dans le Sud de la France, principalement Aix en Provence / Marseille / Vitrolles (si vous cliquez dessus vous allez avoir un agrandissement de toutes les photos !) :

Photo de neige n°2185 Photo de neige n°2228 Photo de neige n°2229 Photo de neige n°2230 Photo de neige n°2255 Photo de neige n°2288 Photo de neige n°2292 Photo de neige n°2318 Photo de neige n°2320 Photo de neige n°2372 Photo de neige n°2371

Inès rappelle à maman ce qu'elle doit faire

Après avoir parlé de la mémoire d’éléphant de ma fille (ici)… voilà qu’elle montre qu’en plus elle s’en sert d’un côté pratique.

Ce soir on la couche et on l’entend parler. Elle nous parle sur un ton de reproche. On va l’écouter et on l’entend dire « la couche maman la couche !! ».

Heureusement qu’elle est là pour nous dire ce qu’on a à faire (rire) !

Les blagues : ma fille a bien compris

Je pensais après avoir écrit l’autre article, que ma fille n’avait pas complètement compris ce que c’était que faire une blague.

Cela dit, nous avons été chercher du pain à la boulangerie. En sortant, on parle un peu, et Inès parle de ses chaussures, elle me dit « mes chaussure sont roses, mes chaussures à moi ». Je lui réponds « oui elles sont roses, et mes chaussures à moi elles sont de quelles couleur ? ».

J’avais mis mes chaussures grises.

Elle me répond : « elles sont vertes ».

Je lui dis alors : « naaaan tu t’es trompé elles sont grises ! ».

C’est alors qu’elle me dit : « Je t’ai fait une blague papa » !

J’ai vraiment beaucoup ri. La vie est belle.

Ma fille fait des blagues !

Incroyable. Peut-être que beaucoup de parents ne trouveraient pas ça si extraordinaire mais nous venons tout juste d’avoir une bonne crise de fou rire.

Pour les deux ans d’Inès, ma soeur (« tatie Véronique ») lui a acheté « Barbapapa en voyage ».

Dans ce DVD (qui est très bien au passage), il y a à un moment un barbapapa qui va se cacher pour prendre des photos et tous ses frères et soeurs qui se cachent, et lorsque le soir arrive et qu’il veut prendre des photos, ses frères et soeurs sortent et se tranforment en animaux. Alors il les filme et il est tout content, mais il s’aperçoit que ce ne sont pas des animaux et tout le monde éclate de rire. Alors nous avons expliqué à Inès qu’ils lui avaient fait une blague.

Quelques minutes plus tard, Inès se met à quattre patte, et veut jouer avec ses voitures. Elle tombe, et crie « aïe maman je me suis fait mal ». Sandrine, inquiète, lui demande où elle s’est fait mal. Inès la regarde en souriant et lui dit « je t’ai fait une blague maman ! ».

Nous avons eu une bonne crise de rire. Que c’est bon !

Oui, Inès a 26 mois. Je ne sais pas si c’est précoce mais c’est tôt je trouve, pour comprendre le principe de « faire des blagues ».

Excellent !

Les vacances…

De retour de vacances, tout s’est très bien passé.

  1. Jeudi 12 juinLe matin, présentation au boulot

    Ensuite course pour prendre le train.

    Arrivée à 20h30 à Angers.

  2. Vendredi 13 juinLa petite avait de la fièvre. Elle est montée à 40,1 dans la nuit du 13 au 14.

    Elle a quand même découvert le centre ville, avec un grand parc sympa en trois parties, pour tous les âges.

  3. Samedi 14 juinLa fièvre de la petite est partie le matin même. Elle pouvait provenir de plein de choses : grosse dent qui pousse, poussée de croissance, etc.

    C’était le grand jour pour Karine : sa soirée, préparée depuis un an, avec 65 personnes.

    Tout s’est très bien déroulé, ça a peut-être été un peu moins festif que prévu et les personnes sont parties assez tôt. Enfin, « assez » = 2-3 heures du matin.

  4. Dimanche 15 juinDécouverte d’un endroit fabuleux, magique, génial… que pour Inès : le jardin aux plantes. A Angers et comme dans toutes les villes un peu vertes, je pense qu’il est plus facile d’entretenir de grandes surfaces boisées et c’est peut-être pour ça qu’il y a beaucoup de parcs verts et très bien entretenus. Il est vrai que si on essayait de faire ce genre de chose sur Marseille ça ne tiendrait pas longtemps.
  5. Lundi 16 juinDépart pour Cancale. 2h30 de route. Arrivée à minuit.
  6. Mardi 17 juinJournée géniale à la plage, plein de photos aussi belles que rigolotes.
  7. Mercredi 18 juinApparemment on a eu de la chance parce qu’il n’a toujours pas plu (enfin une toute petite bruine le matin, négligeable).
  8. Jeudi 19 juinLe matin une ballade du haut de Cancale, avec une très belle vue.

    Arrêt au magasin de souvenirs. Comme d’habitude on a acheté des choses qui ne serviront pas, c’est la vie !

    Retour sur Angers, arrivée en début d’après midi.

  9. Vendredi 20 juinJournée extraordinaire pour les grands : journée à la vallée des singes. Je dis pour les grands, parce qu’à deux ans, les petits, regarder des singes pendant plusieurs heures, ce n’est pas leur tasse de thé.
  10. Samedi 21 juinMatin : marché puis jardin des plantes.

    Après midi : découverte d’un endroit super sympa : le lac du Maine.

    Coucher très tard (1h30) après avoir vu « la môme ».

  11. Dimanche 22 juinLever très tôt. Arrivée à 13h30. Chaleur étouffante comparé à Angers ! Mais au moins il n’y a pas un seul nuage dans le ciel. Grande consolation

Ma fille est propre

Je l’avoue, elle a toujours été propre. Nous lui avons enlevé la couche il y a quelques jours, et elle s’est aperçu rapidement d’une chose : son pantalon se trempait de temps à autre. Alors ça lui a très fortement déplu. On lui a simplement expliqué ce qui se passait et que si elle ne voulait pas avoir le pantalon trempé il fallait qu’elle nous le dise.

C’est ce qui s’est produit plusieurs fois mais malheureusement elle nous le disait systématiquement après s’être fait pipi dessus. Elle nous le disait en pleurant, et on lui a systématiquement, calmement, expliqué la chose.

Aujourd’hui, roulement de tambours, tada ! Elle n’a pas fait une seule fois ailleurs que sur les toilettes. C’est ce que nous a dit Muriel (la nourrice). Inès a 23 mois.

Les associations de couleurs

Aujourd’hui c’était une journée sympa : nous avons reçu des amis : Caroline, une très bonne amie, enceinte (à 3 semaines d’accoucher), et son mari, et un autre couple (Hanane et Christophe pour ne pas les citer).

Après quelques minutes, Inès, qui voit qu’elle est devenue le centre d’attraction (c’est toujours comme ça lorsqu’il n’y a qu’un enfant présent), commence à appeler tout le monde. Et puis elle appelle Caroline. Celle-ci nous regarde, surprise : elle nous dit : « Tiens, c’est la première fois que je vois un enfant qui prononce correctement mon prénom du premier coup. D’habitude ils ont tous un problème, soit avec le « r », soit avec la longueur du nom ».

Et la journée se passe, puis Inès va chercher des pétales de fleurs et nous dit « rouge, pétale rouge ». Puis dehors elle nous montre des fleurs jaunes et nous dit, naturellement, « jaune ». Caroline, alors, nous dit : je suis assez surprise, parce que les enfants arrivent rarement à distinguer correctement les couleurs, ou à faire des associations correctes. Souvent ils ont en tête des noms de couleurs, et comme il voient des couleurs, vives, ils disent des couleurs au hasard. C’est impressionnant !

Très honnêtement je ne sais pas du tout si c’est vrai. Je ne me suis pas renseigné. Je suis juste fier comme un coq, c’est tout ! Ceci dit, si c’est faux, surtout, n’hésitez pas à me le signaler !

Je me demande si je vais continuer de parler ainsi de ma fille, parce qu’on va croire que j’éxagère…