Mots-clé : wordpress

WordPress : thème enfant : comment inclure des fichiers « proprement »

Si vous avez crée un template « enfant », comme je l’ai déjà fait plusieurs fois, un des problèmes les plus énervants à chercher est : comment trouver le répertoire courant du thème.

En fait WordPress met à disposition deux fonctions, et il vous faut utiliser soit l’une, soit l’autre :

  • get_stylesheet_directory_uri()
  • get_template_directory_uri()

get_stylesheet_directory_uri()

Vous renvoie le répertoire de l’enfant, donc le répertoire en cours du thème « enfant » que vous êtes en train de développer.

get_template_directory_uri()

Vous renvoie le répertoire du parent, cela peut être pratique si vous voulez chercher des informations dans le parent (utiliser une feuille de style déjà présente, par exemple, afin de ne pas la copier-coller dans votre thème).

WordPress et Permaliens : une solution / hint / astuce

Si jamais les permaliens ne fonctionnent pas :

  • via les fichiers .htaccess ;
  • que vous avez essayé de copier-coller le code qu’il vous a donné dans un fichier vhost ;
  • que vous n’y comprenez rien en règles de réécriture…

Alors essayez de mettre ce qui suit en règle de réécriture dans votre fichier vhost :

# Olivier Pons : règles pour WordPress
# faites "à la main" :
# si index, on stoppe tout :
RewriteRule ^index\.php$ - [QSA,L]
# Tester TOUTES les possibilités
# pour voir si c'est un fichier :
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}/%{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}%{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}/%{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteCond %{DOCUMENT_ROOT}%{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d  RewriteRule . /index.php [QSA,L]

Dans mon cas leurs règles ne fonctionnaient pas car il ne voyait pas que les fichiers étaient bien là, alors j’ai ajouté la vérification en ajoutant %{DOCUMENT_ROOT}.
Oui je sais ça n’est pas l’idéal, mais comme il est écrit sur l’entrée de Facebook :

Done is better than perfect.

…And I got this thing done. Whatever.

WordPress : notes pour les débutants

Petites notes que j’ai apprises lors du développement d’un plugin qui créait des champs entièrement personnalisés :

Les filtres et les actions se ressemblent beaucoup à la fois dans la documentation et dans la déclaration, pourtant :

  • un filtre est une fonction qui reçoit quelque chose en paramètre et qui doit renvoyer quelque chose en paramètre, et s’il n’y a aucune modification du paramètre qui arrive, elle doit obligatoirement renvoyer le paramètre entrant ;
  • par opposition, une action est une fonction qui ne reçoit pas forcément quelque chose en paramètre et surtout, qui n’a pas besoin de renvoyer quelque chose (même si elle renvoie quelque chose, c’est ignoré).

Dans beaucoup de fonctions, il y a deux versions : avec et sans get_ :

  • the_ID(); et get_the_ID();
  • the_category(); et get_the_category();

La version sans le get_ affiche le contenu correspondant (= echo) alors que la version avec get_ renvoie le contenu correspondant, il faut donc utiliser cette dernière en l’assignant à une variable (par exemple : $categorie = get_the_category();).

Enfin dernière astuce : très souvent (voire tout le temps), les fonctions qui commencent par wp_ affichent le contenu, elles font un echo. Exemple de code que j’ai trouvé un peu déroutant quand on ne sait pas ce qu’il en est :

echo '<div class="form-wrap">';
wp_nonce_field(
    'ma_cle_unique',
    'ma_cle_unique_nonce'
);
echo '</div>';

Ici, wp_nonce_field() affiche quelque chose. Les fonctions qui commencent par wp_ affichent quelque chose.

Voilà. En espérant que cela évite à des personnes de perdre autant de temps que cela m’en a fait perdre…

WordPress et shortcodes : comment les lister

Si jamais vous commencez à découvrir la chose super pratique qu’est un shortcode alors voici une petite astuce, si vous êtes sur Linux : comment lister les shortcodes présents.

Il suffit dans le shell, d’aller dans votre répertoire WordPress et de taper cette ligne de commande :

find . -type f -print0 | grep -z php$ | xargs -0 grep 'add_shortcode' | more

Et vous aurez le listing de tous les endroits où on appelle cette fonction. Il ne vous reste plus qu’à regarder ce qu’ont fait les personnes ! Il existe même des shortcodes cachés dans certains thèmes, que les auteurs ont dû faire pour eux, mais qu’ils n’ont pas documenté ! Très pratique !

Exemple :

...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-title', 'hybrid_entry_title_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-author', 'hybrid_entry_author_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-terms', 'hybrid_entry_terms_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-comments-link', 'hybrid_entry_comments_link_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-published', 'hybrid_entry_published_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-edit-link', 'hybrid_entry_edit_link_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-shortlink', 'hybrid_entry_shortlink_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'entry-permalink', 'hybrid_entry_permalink_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'post-format-link', 'hybrid_post_format_link_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'comment-published', 'hybrid_comment_published_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'comment-author', 'hybrid_comment_author_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'comment-edit-link', 'hybrid_comment_edit_link_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'comment-reply-link', 'hybrid_comment_reply_link_shortcode' );
...ygen/library/functions/shortcodes.php: add_shortcode( 'comment-permalink', 'hybrid_comment_permalink_shortcode' );
...gelines/includes/class.shortcodes.php: add_shortcode( $shortcode, array( &$this, $data['function']) );
...b/library/shortcodes.php:add_shortcode('gallery', 'gallery_shortcode_tbs');
...b/library/shortcodes.php:add_shortcode('button', 'buttons');
...b/library/shortcodes.php:add_shortcode('alert', 'alerts');
...b/library/shortcodes.php:add_shortcode('block-message', 'block_messages');
...b/library/shortcodes.php:add_shortcode('blockquote', 'blockquotes');
...ean-retina/library/shortcodes/cleanretina-shortcodes.php: * Creates new shortcodes for use in any shortcode-ready area. This function uses the add_shortcode()
...ean-retina/library/shortcodes/cleanretina-shortcodes.php: * @uses add_shortcode() to create new shortcodes.
...ean-retina/library/shortcodes/cleanretina-shortcodes.php: add_shortcode( 'the-year', 'cleanretina_the_year_shortcode' );
...ean-retina/library/shortcodes/cleanretina-shortcodes.php: add_shortcode( 'site-link', 'cleanretina_site_link_shortcode' );
...ean-retina/library/shortcodes/cleanretina-shortcodes.php: add_shortcode( 'wp-link', 'cleanretina_wp_link_shortcode' );
...ean-retina/library/shortcodes/cleanretina-shortcodes.php: add_shortcode( 'th-link', 'cleanretina_themehorse_link_shortcode' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('mantra-site', 'mantra_site_link_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('mantra-author', 'mantra_the_author_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('mantra-tag-cloud', 'mantra_tag_cloud_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('mantra-multi', 'mantra_multi_column_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('mantra-column', 'mantra_column_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'mantra-pullquote', 'mantra_pullquote_fn' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'mantra-button-light', 'mantra_button_light_fn' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'mantra-button-dark', 'mantra_button_dark_fn' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'mantra-button-color', 'mantra_button_color_fn' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('cryout-site', 'mantra_site_link_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('cryout-author', 'mantra_the_author_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('cryout-tag-cloud', 'mantra_tag_cloud_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('cryout-multi', 'mantra_multi_column_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode('cryout-column', 'mantra_column_fn');
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'cryout-pullquote', 'mantra_pullquote_fn' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'cryout-button-light', 'mantra_button_light_fn' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'cryout-button-dark', 'mantra_button_dark_fn' );
...ntra/includes/theme-shortcodes.php:add_shortcode( 'cryout-button-color', 'mantra_button_color_fn' );
...artupwp/functions.php:add_shortcode('wp_caption', 'fixed_img_caption_shortcode');
...artupwp/functions.php:add_shortcode('caption', 'fixed_img_caption_shortcode');
...p:add_shortcode('wp_caption', 'img_caption_shortcode');
...p:add_shortcode('caption', 'img_caption_shortcode');
...p:add_shortcode('gallery', 'gallery_shortcode');
...p:add_shortcode( 'audio', 'wp_audio_shortcode' );
...p:add_shortcode( 'video', 'wp_video_shortcode' );
...-embed.php: add_shortcode( 'embed', '__return_false' );
...-embed.php: * @uses add_shortcode()
...-embed.php: add_shortcode( 'embed', array( $this, 'shortcode' ) );
...es.php: * add_shortcode('footag', 'footag_func');
...es.php: * add_shortcode('bartag', 'bartag_func');
...es.php: * add_shortcode('baztag', 'baztag_func');
...es.php:function add_shortcode($tag, $func) {

WordPress et JavaScript : mettre du code en dur dans vos articles

Si jamais un jour, comme moi, vous essayez de mettre du code JavaScript directement à l’intérieur de votre article – ou de votre page – alors irez dans l’onglet à droite ainsi :

Wordpress edition d'un article - onglet texte.jpg

Et vous taperez sûrement quelques lignes basiques comme celles-ci :

<script>
alert('bonjour');
</script>

Cela ne fonctionnera pas !

J’ai posé la question ici, et la réponse était : le code généré dans la page n’est pas correct, il faut le corriger… ce qui est vrai ! La seule solution que j’aie trouvé : écrire un fichier JavaScript externe, et l’embarquer dans la page. Malheureusement, j’ai codé la chose en dur, et je cherche actuellement parmi ces possibilités :

  • Soit pouvoir écrire du code qui ne sera pas retravaillé dans les articles / et / ou / pages ;
  • Soit pouvoir inclure des fichiers uniquement en fonction des pages.

Ce que je n’ai pas fait. Mais ma solution fonctionne, même si elle n’est pas la meilleure.

Solution 1

Je suis allé dans mon thème, et j’ai fait un include « générique » dans et j’y ai rajouté l’inclusion de mon script :

wp_enqueue_script( 'olivierpons', get_template_directory_uri() . '/js/op.js' );

C’était ici :
Wordpress description de l'inclusion de javascript dans un theme

Et là, j’ai pu écrire mon script, entièrement en JavaScript, qui n’est pas modifié par WordPress.

Pour information, ce script crée un formulaire complet afin de générer une requête SQL pour créer une base de données SQL avec un utilisateur et un mot de passe afin de copier coller le code pour créer la totale. Cela est si souvent fait que ça m’a lassé un peu et j’ai écrit ce code.

Vous pouvez retrouver ce formulaire dans cet article et dans cette page.

Solution 2

Les shortcode. Vous écrivez une function Php qui renvoie une chaine qui ne sera pas modifiée. Donc cette chaine peut tout à fait être du code dans une balise Javascript : <script>alert('bonjour');</script>. Seul problème : elle doit être codée en dur.

J’ai essayé de le contourner pour rendre le code entièrement dynamique.
Essayez ce code dans le fichier functions.php de votre thème :

if (!function_exists( 'foobar_func' )):
function foobar_func( $atts, $content, $tag ){
  echo $atts['script'];
  return (isset($content) ? $content : '');
}
add_shortcode( 'foobar', 'foobar_func' );
endif;

Puis essayez d’appeler la fonction ainsi dans un article :

[f oobar script="<script>
  jQuery(document).ready(function() {
    var j=jQuery('<div />');
  });
</script>"]

Et vous verrez que malgré tout, les paramètres sont retravaillés par WordPress et malmenés !

Au final, deux solutions

  • Ecrire un fichier JS externe, et l’inclure soit de manière générique dans toutes les pages, soit de manière dynamique (à vous de le paramétrer) :
  • La seconde qui consiste à écrire un shortcode et que ce shortcode renvoie le code Javascript au complet, sachant que le gros inconvénient, c’est que le code que vous renverrez sera difficilement lisible : en effet, ce sera une chaine de caractères « simple » dans votre fichier Php, il n’y aura aucune coloration syntaxique.

IUT informatique : script Shell pour injecter la base de données WordPress

Dumper la base de données

mysqldump -u root -pmysql wordpresslocal > 2013.12.19.wordpresslocal.sql

Réinjecter la base de données

mysql -u root -pmysql -e "DROP DATABASE IF EXISTS wordpresslocal;"
mysql -u root -pmysql -e "CREATE DATABASE wordpresslocal DEFAULT CHARACTER SET utf8;"
mysql -u root -pmysql -e "USE wordpresslocal ; GRANT ALL PRIVILEGES ON wordpresslocal   TO 'v69a6YK614454xA'@'localhost' IDENTIFIED BY 'nQ1e7NfDRXG2q6H';"
mysql -u root -pmysql -e "USE wordpresslocal ; GRANT ALL PRIVILEGES ON wordpresslocal.* TO 'v69a6YK614454xA'@'localhost' IDENTIFIED BY 'nQ1e7NfDRXG2q6H';"
mysql -u root -pmysql wordpresslocal < 2013.12.19.wordpresslocal.sql

IUT : comment faire fonctionner WordPress en local

Solution trouvée ici

Créer un fichier .htaccess à la racine de ce que vous avez décompressé. Ce fichier doit contenir :

DirectoryIndex index.php index.html
# BEGIN WordPress
<IfModule mod_rewrite.c>
RewriteEngine On
RewriteBase /
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteRule . /index.php [L]
</IfModule>
# END WordPress

WordPress, Php et XML rpc – how-to. Explication

WordPress est un outil formidable. Il offre la possibilité d’envoyer des articles à distance.
Pour ce faire, entre autres, les développeurs ont crée une page qu’il faut appeler en lui passant les paramètres adéquats.
Cette page est située à la racine de l’installation de votre site WordPress. Par exemple si vous avez installé WordPress sur http://monsite.com/wordpress/, il faudra appeler la page http://monsite.com/wordpress/xmlrpc.php

Passons maintenant aux choses sérieuses : comment automatiser un envoi d’articles en php ?
C’est extrêmement simple. Je vous donne les indices, et à partir de là, à vous de finir de développer afin d’atteindre votre objectif.

Première chose : il faut que le PC qui doit envoyer les articles ait Php d’installé, avec le support XML rpc. Dit autrement, il faut qu’il soit compilé avec l’option --with-xmlrpc, ce qui n’est pas le cas par défaut. A vous de vous débrouiller tout seul pour arriver à activer l’option. Si vous êtes sous Linux, et que vous avez tout compilé à la main, comme un bon guerrier que vous êtes, il vous suffit d’afficher une page qui éxecute "phpinfo();" et Php vous affichera la ligne de compilation, il vous suffira de recompiler avec l’option --with-xmlrpc.

Une fois cette tâche terminée, il vous faudra activer sur le site WordPress concerné, l’option XML rpc. Il faut se connecter en tant qu’administrateur, aller dans le menu Réglagles » Ecriture » Publication à distance et cocher l’option XML-RPC.

Enfin on y arrive, le code qui se connecte et envoie quelque chose !

  1 <?php
  2 /* Exemple WordPress, Php et XML rpc  */
  3
  4 $request =
  5   xmlrpc_encode_request(
  6     "wp.getUsersBlogs",
  7     array("nom_d_utilisateur", "mot_de_passe")
  8   );
  9 $context =
 10   stream_context_create(array('http' => array(
 11     'method' => "POST",
 12     'header' => "Content-Type: text/xml",
 13     'content' => $request
 14   )));
 15 $file = file_get_contents(
 16   "http://monsite.com/wordpress/xmlrpc.php", false,
 17   $context);
 18
 19 $response = xmlrpc_decode($file);
 20
 21 if ($response && xmlrpc_is_fault($response)) {
 22     print(utf8_encode(
 23       "xmlrpc: $response[faultString] ($response[faultCode])"
 24     ));
 25 } else {
 26     print_r($response);
 27 }
 28 ?>

Donc là vous avez le code.
Pour terminer, toutes les fonctions disponibles sont ici : http://codex.wordpress.org/XML-RPC_wp.
Elles ne semblent pas trop à jour, alors si vous voulez la liste réelle, regardez votre dans le blog, le fichier ./wp-includes/class-wp-xmlrpc-server.php, la fonction wp_xmlrpc_server().
Vous y verrez toutes les fonctions que vous pourrez appeler en XML RPC.

C’est tout de même bien mieux de se faire son outil qui fait les envois d’articles à distance, plutôt que d’en acheter un, non 🙂 ?