Trackmania et labyrinthes

J’ai crée un algorithme qui génère grâce à autohotkey toute une suite d’ordres clavier afin de générer des labyrinthes.

Comme beaucoup de personnes me l’ont demandé, je vous donne toutes mes sources, des heures entières de travail…
Cliquez ici pour les récupérer !
C’est le programme complet qui génère les labyrinthes, et il faut compiler tout en ligne de commande sous Linux. C’est ultra simple :

  • allez dans le répertoire « 0 » et tapez « make », et vous avez le premier programme ;
  • allez dans le répertoire « 1 » et tapez « make », et vous avez le second programme ;
  • allez dans le répertoire « 2 » et tapez « make », et vous avez le troisième programme ;

Chaque programme génère un fichier… pour qu’il soit en entrée pour le suivant. Je me suis basé sur le principe Linux : chaque programme est petit, mais fait une tâche, et la fait bien.

En voici quelques écrans :

Trackmania01

Trackmania02

Trackmania03

Trackmania04

Trackmania05

Trackmania06

Trackmania07

Vous êtes toujours là ? Ok alors, j’ai un peu mieux : j’ai développé l’algorithme de l’arbre qui grandit (regardez dans mes algorithmes de labyrinthes) et je l’ai appliqué à Trackmania. Ca fonctionne parfaitement ! Les circuits sont encore plus durs à réaliser, mais parfois si on arrive à prendre de l’élan on peut tricher et couper, mais c’est rare ! Enfin tout ça pour dire que c’est pas évident d’y arriver et que les résultats sont impressionnants, regardez les images qui suivent !

Trackmania08

Trackmania09

Trackmania10

Eh oui vous l’avez constaté peut-être mais il y a plusieurs montées possibles, et une seule est valide ! Incroyable non ? Moi je suis fier du résultat !

Publié dans

5 comments

  1. Ping : Labyrinthes Trackmania : ça a fonctionné !
  2. Ping : Les labyrinthes de Surfer, la vidéo « Abîme » et… les lapins crétins ! | meuhbox

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>