Mots-clé : git

cheatsheet » gitlab

gitlab hints / aide

Git

Git global setup
Sur PC dev
git config --global user.name "Olivier Pons"
git config --global user.email "monmail@mail.com"
Clone gitlab » dev
Push dev » gitlab
git clone git@gitlab.com:olivier.pons/ajeter.git
cd ajeter
touch README.md
git add README.md
git commit -m "add README"
git push -u origin master
Init. projet pas vide:
Clone dev » gitlab
cd existing_folder
git init
git remote add origin git@gitlab.com:olivier.pons/ajeter.git
git add .
git commit -m "Initial commit"
git push -u origin master
Git existant sur dev
Clone dev » gitlab
cd existing_repo
git remote rename origin old-origin
git remote add origin git@gitlab.com:olivier.pons/ajeter.git
git push -u origin --all
git push -u origin --tags

Django et git (git « pur », pas « github »)

Si jamais vous décidez d’être un vrai guerrier, un de ceux qui veulent tout maîtriser, un de ceux qui, quand on leur donne des ordres, peuvent les refuser (oui c’est rare), et si vous voulez prendre des responsabilités, bref, si vous en avez : faites vous votre propre serveur git !

Je ne décrirai pas comment installer un serveur git sous Linux tellement c’est simple. Et je ne décrirai pas non plus comment faire ça sous Windows : pour des raisons de sécurité, de fiabilité et d’éthique, évitez Windows un point c’est tout.

Donc, sous Linux :

  • Créez un dossier dans lequel vous mettez toutes vos sources (scp est votre ami si vous êtes sur un PC et que vous voulez faire cela sur un autre PC)
  • Supposons que l’on est dans /web/htdocs/interro/htdocs
  • Créez un fichier .gitignore
  • Dans ce fichier, mettez ceci :
    *.pyc
    __pycache__
    myvenv
    db.sqlite3
    /static
    .DS_Store

    Cela signifie « ignore tous ces fichiers (.DS_Store est pour les personnes sous Mac (non je ne vous en veux pas, je suppose que vous ne connaissez pas bien l’histoire de l’informatique pour avoir acheté Apple)) » pour toutes les personnes qui vont cloner ce dossier
  • Ensuite, ajoutez tous les fichiers ainsi : git add --all .
  • Et commitez (oui je sais ce n’est pas français) ou « appliquez » les modifications c’est à dire l’ajout de tous les fichiers ainsi : git commit -m "My application, first commit"
  • Vous devriez avoir un paquet de fichiers ajoutés, vérifiez que tout est bien enregistré en demandant l’état via git status. Vous devez avoir un messsage ressemblant fortement à
    nothing to commit (working directory clean)
  • Vous êtes prêts ! Vous avez crée un repository (j’ai la flemme de traduire en français), et vous y avez appliqué tous vos fichiers. Il ne vous reste plus qu’à le cloner à distance
  • (Update) : par défaut, le serveur travaille sur la branche d’origine (« master »). Seul problème : si vous essayez de faire un « push » à partir de votre PC de développement, git ne sera pas d’accord pour faire un « push » sur la branche « master ». Je pense que c’est pour des raisons de sécurité ou autre, mais c’est plutôt récent, avant cela fonctionnait. La solution : dites sur le serveur de travailler sur une autre branche c’est via l’ordre checkout. Notez bien : c’est sur le serveur. Je ne trouve pas ça très cohérent, j’aurais dit que c’était au client de dire sur quelle branche il veut « push », mais je dois manquer quelque chose… j’ai vraiment beaucoup de lacunes git. Bref. Exemple : git checkout -b development.
  • Ensuite il vous suffira de faire un git clone (dans PyCharm, c’est le menu VCS » git » clone)

Bien sûr, comme tous les gestionnaires de version délocalisés, il vous faudra toujours trois étapes pour valider vos modifications :

  1. Appliquer les modifications en local (git commit -m "mon message expliquant les modifs")
  2. Essayer de récupérer toutes les dernières modifications du repository (git pull) vers votre code « local », au cas où d’autres personnes auraient « pushé » des modifications
  3. Envoyer vos modifications sur le serveur pour qu’elles soient accessibles à tout le monde (git push)

github : mémo pour les pressés

Voici un mémo de mon expérience très rapide de github, qui n’est destiné à l’origine qu’à moi, mais que je partage pour ceux qui voudraient aller vite :

  • Forker un repo : c’est à dire, faire « sa » propre branche d’un source pour pouvoir travailler dessus.
    Sur github : en haut à droite du « repo » principal, vous avec le menu « fork ». Cliquez dessus et c’est fini !
    Details »» ici ««
  • Copier en local
    De l’étape précédente, vous aurez une adresse genre
    https://github.com/VOTRE-USERNAME/repo-qui-vous-plait
    Faites :
    git clone https://github.com/VOTRE-USERNAME/repo-qui-vous-plait
    et git fera un copier coller en local des sources github
  • Ajouter le repo d’origine pour les futures synchronisations :
    Copier coller l’URL du repo d’origine qui est sur github :
    git remote add upstream https://github.com/repo-qui-vous-plait
  • Assurez-vous que tout est ok :
    Avec ce code :
    git remote -v
    Vous devriez avoir :
    origin https://github.com/VOTRE-USERNAME/repo-qui-vous-plait.git (fetch)
    origin https://github.com/VOTRE-USERNAME/repo-qui-vous-plait.git (push)
    upstream https://github.com/POSSESSEUR-DU-REPO/repo-qui-vous-plait.git (fetch)
    upstream https://github.com/POSSESSEUR-DU-REPO/repo-qui-vous-plait.git (push)
  • Ensuite ces étapes en boucle :
    • Repo origine distant vers local :
      Ce qui a été fait par les autres sur le repo général (s’il y en a) vers local.
      git fetch upstream
    • Repo perso distant vers local :
      Ce qui a été fait par les autres sur votre repo (s’il y en a) vers local.
      git checkout master
      puis
      git merge upstream/master
      Details »» ici ««
    • Noter vos modifications en local :
      Préciser à git de chercher (1) toutes vos modifications, option « a » (2) le commentaire, option « m ».
      git commit -am "Mon commentaire"
    • Appliquer vos modifications à distance :
      git push
      Details pas de github, mais en français et très bien faits :
      »» ici ««