Django cheatsheet

Django aide-mémoire

Templating

Héritage du parent {% block menu %}
{{ block.super }}
{% endblock %}

Astuces

Afficher des messages uniques à l’utilisateur
Ex: « Merci de vous être inscrit » etc.
Infrastructure des messages

SQL

Requête directe

Lancer la console python (Tools » Python console),
puis taper :
from django.db import connection
cursor = connection.cursor()
cursor.execute("PRAGMA table_info(langue)")
for c in cursor.fetchall():
    print(c)


Autre exemple :
from django.db import connection
cursor = connection.cursor()
cursor.execute("delete from app_persongame where person_id=1")
cursor.fetchall()
cursor.execute("update app_persongame set state=1 where person_id=2")
cursor.fetchall()

Sauvegarde / restauration

Lancer via manage.py ([CTRL] + [ALT] + r sous PyCharm) :
Sauvegarde : dumpdata -o data.json
Restauration : loaddata data.json

Multilangue / JavaScripot

Declaration dans urls.py

Attention, ici « app » = dossier d’une application qu’on veut traduire, moi je les appelle souvent « app ». :
js_info_dict = {
    'packages': ('app',)
}

urlpatterns = [
    url(r'^i18n/', include('django.conf.urls.i18n')),
    # blabla
]
urlpatterns += i18n_patterns(
    url(r'^jsi18n/$', javascript_catalog, js_info_dict,
        name='javascript_catalog'),
    # blabla
)

Inclure les fichiers js dans la page HTML

<script src="{% url 'javascript_catalog' %}"></script>

Ajouter aussi le fichier personnel où je mets ma fonction « raccourci » pour la traduction :
<script src="{% static 'js/globals.js' %}"></script>

Ma fonction « raccourci » pour la traduction :
function _(a) {
    return gettext(a);
}

Extraction des chaines et traduction

Très important : récupérer les chaines en précisant le domaine djangojs :
makemessages -d djangojs -i third_party --locale fr --locale en

À partir de là, deux fichiers de traduction : le classique django.po et le nouveau djangojs.po.

Exemple de code JavaScript qui fera partie des chaînes à traduire

$('#menu').empty().append(
    $('<h5 />').html(_('Waiting...'))
);

Installation

Python 2.7

virtualenv venvpython2.7/
source venvpython2.7/bin/activate
pip install --upgrade pip
pip install 'django==1.8'
mkdir htdocs
cd htdocs

Python 3.6

virtualenv -p /usr/local/bin/python3.6 venvpython3.6
source venvpython3.6/bin/activate
pip install --upgrade pip
pip install 'django==1.11'

Installez django_markdown_app au lieu de django_markdown (car c’est le successeur, django_markdown n’est plus maintenu !)

pip install django_markdown_app
pip install django-compressor
pip install python3-openid
pip install pytz
mkdir htdocs
cd htdocs

PostgreSQL

Création d’un utilisateur + mot de passe

Être root. De là, taper :
sudo -i -u postgres
psql [nom base de donnees]
CREATE USER interro WITH PASSWORD 'i';
Très important : lui donner tous les droits sur la base :
GRANT ALL PRIVILEGES ON DATABASE "interro" to interro;
Et si l’utilisateur existe déjà :
ALTER USER interro WITH PASSWORD 'i';

Changement d’owner des tables

Se connecter à la base. Allez je mets la commande Windows :
"\Program Files\PostgreSQL\9.5\bin\psql.exe" -U postgres interro
. De là, taper (j’ai bien mis en gras le nom de l’utilisateur à qui on donne les tables) :
SELECT 'ALTER TABLE '|| schemaname || '.' || tablename ||'
OWNER TO interro;' FROM pg_tables
WHERE NOT schemaname IN ('pg_catalog', 'information_schema')
ORDER BY schemaname, tablename;

Et PostgreSQL va sortir une floppée de « ALTER TABLE...« , il suffit juste de les copier/coller dans le prompt pour les appliquer.