Ubuntu : installation du serveur JACK : comment faire

Voilà le résumé :

  • Je suis sous Ubuntu 10.04 ;
  • J’ai un piano avec deux prises MIDI (in et out) ;
  • J’ai acheté un adaptateur LogiLink USB Cable pour pouvoir transférer les informations de mon piano à mon PC et vice versa ;

Mon objectif est simple : faire en sorte que, quand j’appuie sur les touches du piano, ça se voie sur l’ordinateur.
Lancez le gestionnaire de paquets Synaptic.
Tapez « jack » dans « Recherche rapide ».
Une fois la liste affichée, sélectionnez pour l’installation : jackd, jack-tools, et celui auquel on ne pense pas mais qui est aussi important que le reste, j’ai nommé : qjackctl.

Voilà, une fois que tout est installé, il y a une nouvelle application qui est apparue dans le menu Applications => Sons et Video : c’est JACK Control.

La plupart des ordinateurs récents sous Linux ont un programme pour gérer le son qui est « PulseAudio ». Malheureusement il n’est pas compatible avec le serveur JACK. Donc il faut ajouter « /usr/bin/pasuspender — » qui va suspendre le programme « PulseAudio », pendant que le serveur JACK est actif. Bien sûr, dès que vous arrêterez le serveur, automatiquement le programme « PulseAudio » reprendra sa place de manière transparente. Que la vie est belle !
Ce qui suit ne concerne donc que les gens qui ont « PulseAudio », mais c’est la grande majorité.
Lancez le programme JACK Control (Applications => Sons et Video => JACK Control), et cliquez immédiatement sur le bouton « Réglages ».
Là, allez dans « Chemin du serveur », effacez tout et mettez :
/usr/bin/pasuspender -- /usr/bin/jackd

Voilà pour la première étape de « base ». Ensuite, je vais décrire comment compiler à la main une version plus récente du serveur JACK, afin de profiter des toutes dernières améliorations.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.