Mots-clé : ubuntu

Ubuntu 64 bits et Brother 5380DN installation howto

sudo apt-get install ia32-libs
sudo dpkg -i --force-all hl5380dnlpr-2.0.3-1.i386.deb
sudo dpkg -i --force-all cupswrapperHL5380DN-2.0.4-1.i386.deb

olivier@olivier-desktop ~/Bureau # dpkg  -l  |  grep  Brother
ii  cupswrapperhl5380dn  2.0.4-1    Brother HL5380DN CUPS wrapper driver
ii  hl5380dnlpr          2.0.3-1    Brother HL-5380DN LPR driver

Aller ici:

http://localhost:631/printers

Cliquer sur « Modify Printer » and set following parameters.

- "LPD/LPR Host or Printer" or "AppSocket/HP JetDirect" for Device
- lpd://(Your printer's IP address)/binary_p1 for Device URI
- Brother for Make/Manufacturer Selection
- Your printer's name for Model/Driver Selection

Dans mon cas :

Description : HL5380DN
Emplacement : 192.168.1.138
URI du périphérique : lpd://192.168.1.138/binary_p1

Ubuntu : alt-tab rapide : howto

D’abord installez compizconfig-settings-manager : le tutoriel est ici :

http://packages.ubuntu.com/search?keywords=compizconfig-settings-manager

Après avoir installé « compizconfig settings manager » :

  1. tapez les touches alt + F2 et une boite de dialogue va s’ouvrir ;
  2. dans cette boîte, tapez ccsm puis validez par la touche entrée ;
  3. de là, cherchez "Délai de pop-up de fenêtre", ou en anglais : "Popup Window Delay" ;
  4. cliquez sur l’onglet "Comportement" ou "Behavior" ;
  5. vous verrez une valeur : modifiez la en y mettant la valeur 0.

Et voilà, la combinaison alt + Tab pour passer d’une application à une autre est devenue instantanée !

Pour information, le tutoriel est ici :

http://askubuntu.com/questions/75250/how-to-make-alt-tab-switch-quickly
http://askubuntu.com/questions/43875/how-do-i-adjust-the-alt-tab-speed

Ubuntu : installation du serveur JACK : comment faire

Voilà le résumé :

  • Je suis sous Ubuntu 10.04 ;
  • J’ai un piano avec deux prises MIDI (in et out) ;
  • J’ai acheté un adaptateur LogiLink USB Cable pour pouvoir transférer les informations de mon piano à mon PC et vice versa ;

Mon objectif est simple : faire en sorte que, quand j’appuie sur les touches du piano, ça se voie sur l’ordinateur.
Lancez le gestionnaire de paquets Synaptic.
Tapez « jack » dans « Recherche rapide ».
Une fois la liste affichée, sélectionnez pour l’installation : jackd, jack-tools, et celui auquel on ne pense pas mais qui est aussi important que le reste, j’ai nommé : qjackctl.

Voilà, une fois que tout est installé, il y a une nouvelle application qui est apparue dans le menu Applications => Sons et Video : c’est JACK Control.

La plupart des ordinateurs récents sous Linux ont un programme pour gérer le son qui est « PulseAudio ». Malheureusement il n’est pas compatible avec le serveur JACK. Donc il faut ajouter « /usr/bin/pasuspender — » qui va suspendre le programme « PulseAudio », pendant que le serveur JACK est actif. Bien sûr, dès que vous arrêterez le serveur, automatiquement le programme « PulseAudio » reprendra sa place de manière transparente. Que la vie est belle !
Ce qui suit ne concerne donc que les gens qui ont « PulseAudio », mais c’est la grande majorité.
Lancez le programme JACK Control (Applications => Sons et Video => JACK Control), et cliquez immédiatement sur le bouton « Réglages ».
Là, allez dans « Chemin du serveur », effacez tout et mettez :
/usr/bin/pasuspender -- /usr/bin/jackd

Voilà pour la première étape de « base ». Ensuite, je vais décrire comment compiler à la main une version plus récente du serveur JACK, afin de profiter des toutes dernières améliorations.